Rechercher :

Favoris - Page de démarrage - Me contacter- Forums - RSS

Etude de documents - Epreuve d'histoire-geo

L’étude d’un ensemble de documents doit vous permettre à faire preuve de votre capacité à construire une réflexion cohérente en réponse au sujet à l’aide des documents proposés et de vos propres connaissances.

Le sujet de l’étude documentaire

En histoire comme en géographie, le sujet fait apparaître une problématique explicite. Il porte sur un des thèmes ou un ensemble définis par le programme de Terminale et prend appui sur des documents, au nombre de 5 au maximum. Ces documents peuvent prendre un certain nombre de formes différents (cartes, textes, images…)

En géographie, les documents sont en grande majorité des cartes, ou autres schémas et croquis, mais on pourra également trouver des photos, textes, statistiques… Ne soyez donc pas surpris le jour de l’épreuve de tomber sur une forme de document non vue dans les épreuves de préparation.

La première partie de l’étude de documents

Vous devez répondre à une série de questions qui vous aidera à analyser de manière critique l’ensemble des documents. Vous devrez répondre de façon synthétique et précise à ses questions, en vous aidant des informations apportées par les documents.

La deuxième partie de l’étude documentaire

En fonction de vos réponses aux questions, des informations extraites des documents et de vos propres connaissances, vous devez rédigez une réponse organisée du sujet.

Cette réponse organisée ne contient pas de limite de mots et il est conseillé d’y consacrer au minimum 2h30.

Comme pour les dissertations (philosophie ou français), la rédaction de l’étude documentaire ne doit pas négliger la présence d’une introduction et d’une conclusion. Chaque idée clé correspond à un paragraphe, lui-même enrichi d’idées secondaires tirées des documents et de vos connaissances personnelles.

Un bon conseil : avant d’attaquer tete baissée dans votre travail, prenez 20 ou 30 minutes, voire plus, à faire ce que l’on nomme brainstorming : notez sur une feuille toutes les idées qui vous passent par la tete, qu’elles soient directement ou non liées au thème su sujet à traiter, puis une fois que l’on a fia tle tour de la question ,éliminer les éléments les moins pertinents et trouver 2 ou 3 grands axes ou vous pourrez placer les idées trouvées durant le brainstorming, qui formeront chacune une sous-partie.

Attention ! Erreurs à éviter

Ne pas basculer dans une banale récitation de cours ! Ayez une approche originale ! Vous pouvez également, dans une certaine mesure, utiliser vos connaissances personnelles.

Pas de disgressions, veillez à ne pas vous écarter du sujet.

Relisez votre rédaction : Si le langage SMS est bien évidemment banni articulez vos paragraphes, soignez votre orthographe, votre expression et votre ponctuation. Quand le professeur vous lira, une belle écriture, bonne orthographe et bonne syntaxe et niveaux de langage donnent une meilleur impression qu’un torchon illisible bourré de fautes.Prenez 10 minutes ou plus à la fin de l’épreuve pour vous relire.


Bookmark and Share




Fleche Retour Haut