Rechercher :

Favoris - Page de démarrage - Me contacter- Forums - RSS

Ecrit par Landry le 08-09-2009

La licence professionnelle

Particulière, la licence professionnelle est un diplôme national d'enseignement supérieur qui a fait son apparition en 1999. Préparée en un an divisé en deux semestres, la formation en licence professionnelle se déroule dans les universités, en IUT ou UFR. Elle peut se réaliser soit en formation initiale, soit en formation continue, soit en alternance. Qualifié de Bac + 3, ce diplôme de niveau II a pour objectif l’insertion professionnelle immédiate des jeunes. Regroupées en 8 secteurs professionnels, il comporte à travers le territoire national 46 branches couvrant les trois secteurs de l’économie. Ce qui signifie que la licence professionnelle assure aux licenciés un large éventail de métiers situés entre le niveau technicien supérieur et le niveau ingénieur-cadre supérieur. Ces métiers peuvent se trouver dans les institutions financières, l’assurance, les cabinets de conseil, les productions industrielles (designer, concepteur et développeur de produit, chef de projet), l’informatique et l’activité culturelle. Selon le choix des étudiants, ils peuvent également être dans les domaines agricoles (agronomes, paysagistes, etc.), industriel (bâtiment, électricité, etc.), commercial, …etc. A la première embauche, les licenciés professionnels reçoivent en moyenne un salaire annuel tournant autour de 25 000 à 30 000 euros.

La licence pro répond aux besoins exprimés des entreprises

Avant de choisir la licence professionnelle, il faut avant tout savoir qu’elle ne s’inscrit pas dans le cadre du système LMD. Avec un rythme souvent soutenu et une présence exigée aux cours, cet enseignement demande aussi un gros investissement de la part des étudiants. Malgré ces points faibles, ce diplôme permet facilement aux étudiants de poursuivre leurs études en masters professionnels ou grandes écoles. Original, ce programme de licence a été élaboré en partenariat avec les universités, les entreprises et les branches professionnelles. En effet, chaque programme répond aux besoins précis des entreprises. Cela veut dire que les sortants de ce programme ne risquent pas de connaître le chômage. Afin d’adapter la pédagogie aux exigences des entreprises, la formation est assurée presque entièrement par des intervenants professionnels. Le programme est composé des enseignements théoriques et pratiques, 12 à 16 semaines de stage et la réalisation d’un projet tutoré. Pour les intéressés, la licence professionnelle est ouverte aux titulaires de Bac + 2 (DEUG, DUT, BTS, BTSA, DEUST, etc.) compatibles avec la spécialité choisie et aux détenteurs d’un titre homologué de niveau III. L’admission en licence professionnelle se fait par une sélection de dossier. Selon le chiffre fixé par le MESR, le droit de scolarité est de 169 euros ajoutés des frais annexes.


Bookmark and Share




Fleche Retour Haut